Menus déroulants


























































































St Amand les eaux (Nord) - 24 et 25 mai 1975

Après un prélude espagnol à Seville, Barcelone et Alicante, 112 pilotes prennent le départ de cette première épreuve française de la saison 1975.

Sous la bruine et devant 10 000 spectateurs, Jean Ballereau y décroche une victoire incontestée devant Henri Girard et Jean Vieilhomme.


Résultats :

FINALE 1ère catégorie : 1. Jean-Luc Arnaud - 2. Christian Komaniecki - 3. Roger Chèvreton - 4. Philippe Poiraudeau - 5. Patrick Butet - 6. Philippe Roger - 7. Alain Savary - 8. Patrick Lapie - 9. A. Voisin - 10. Henri Relet - 11. Antoine Szczupak - 12. J.P. Touron...

FINALE 2ème catégorie : 1. Jean Ballereau - 2. Henri Girard - 3. Jean Vieilhomme - 4. Georges Popineau - 5. Antonio Franco - 6. Jean-Paul Lemaire - 7. Jean-Patrick Claude - 8. Jean-Jacques Bardy - 9. Philippe Pétré - 10. Jean Gadrey - 11. Rémy Cordebar - 12. Maurice Poncet - 13. Katia Pinaudeau (1ère féminine)...

FINALE CATEGORIES CONFONDUES : 1. Jean Vieilhomme - 2. Rémy Cordebar - 3. Jean-Paul Lemaire - 4. Jean-Pierre Beltoise - 5. Christian Barrieu - 6. Jean Gadrey - 7. Philippe Pétré - 8. Katia Pinaudeau (1ère féminine) - 9. Maurice Poncet - 10. Patrick Butet...

SUPER FINALE :1. Jean Ballereau- 2. Henri Girard - 3. Jean Vieilhomme - 4. Antonio Franco - 5. Jean-Patrick Claude - 6. Christian Barrieu - 7. Bernard Vaison  - 8. Jean-Paul Lemaire - 9. Christian Komaniecki - 10. Philippe Pétré - 11. Jean Gadrey - 12. Jean-Luc Arnaud - 13. P. Roger - 14. Roger Chèvreton - 15. Philippe Poiraudeau - 16. Patrick Lapie - 17. A. Voisin - 18. Alain Savary - 19. Jean-Michel Fouquet - 20. J.P. Touron - 21. Rémy Cordebar - 22. Antoine Szczupak.


Le film de la course...

Panique au contrôle technique le samedi matin :148 concurrents se présentent ! Jean-Paul Cardinal et Marcel Allard en voient de toutes les couleurs et de tous les pays...   ...des Belges, des Suisses, un Espagnol, et même des Français !

Après quelques défections et surtout des refus pour non conformité des véhicules, c'est finalement 112 pilotes qui prennent le départ de l'épreuve.

Parmi tout ce beau monde, un nom célèbre, celui de Jean-Pierre Beltoise. Dans la finale "toutes catégories confondues", il fait une vraie démonstration de pilotage. Parti hors concours en 25ème position sur la dernière ligne de la grille de départ, en quinze tours il remonte successivement vingt concurrents et termine quatrième.

L'enthousiasme suscité par cette performance n'a d'égal que celui de Jean-Pierre pour le 2CV cross qu'il vient de découvrir.

Autre vedette de ce week-end, Katia Pinaudeau, très jolie blonde aux yeux bleus. Bien que débutante, elle prouve qu'il faut désormais compter avec les filles pour les classements : huitième en manche de qualification (2CV 602 cm3), treizième en finale de sa catégorie et huitième en catégories confondues.

Mais au final, c'est Jean Ballereau qui domine outrageusement toutes les courses du week-end : meilleur temps des essais chronométrés, vainqueur des deux finales de 602 cm3, vainqueur de la finale catégories confondues et de la super finale du dimanche, devant Henri Girard et Jean Vieilhomme.

Le vainqueur de l'an passé, Jean-Michel Fouquet, champion de France en titre, n'est pas à la fête puisqu'il ne termine qu'à la dix-neuvième place...

Les ennuis n'ont pas épargné Jean Gadrey, handicapé par un capot récalcitrant et préférant la position verticale, Patrick Butet (crevaison), Alain Callebaut et Bernard Vaison, victimes d'un tonneau.

En 435 cm3, c'est Jean-Luc Arnaud (premier des deux finales de la catégorie), Christian Komaniecki (huitième au classement général) et Roger Chevreton qui glanent les meilleurs résultats.

Comprendre comment étaient faits les classements à l'époque.













______________________________________

Extrait du règlement de la saison 1975




Claude Pinaudeau (N° 247) suit de très près Daniel Petit.





Un peloton encore compact au départ.





Ca passe à trois !





Spectaculaire figure de Michel Diallo !





Meilleur pilote en 435 cm3, Jean-Luc Arnaud.






Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page