Menus déroulants





































































































Pont de Ruan - Saché (Indre et Loire) - 27 et 28 juillet 2013

Un gros orage, du soleil et de la poussière, puis une belle averse pour la finale, l'écurie Vallée du Lys Auto aura tout eu pour l'organisation de cette cinquième manche de la coupe de France !

Julien Réty y remporte sa première victoire.
.

Résultats :

76
partants ; 25 classés :

FINALE : 1. Julien Réty - 2. Laurent Hèmeray - 3. Cédric Gautier - 4. Benoît Philippon - 5. Jean-Pierre Fouquet - 6. Jérémie Buquet - 7. Yoann Cormery - 8. Valentin Cordebar - 9. Cyrille Guillemain - 10. Anthony Regnault - 11. Renaud Da Silva - 12. Samuel Chenier - 13. David Bette - 14. Stephan Devoulon - 15. Hervé Boulanger - 16. Florent Sartain - 17. Aurélien Réty - 18. Sébastien Lagorce (à 1 tour) - 19. Guillaume Talland - 20. Julien Desaché - 21. Alexandre Gilles - 22. Sébastien Chofflet (à 8 tours) - 23. Stéphane Dalloz (à 10 tours) - 24. Nicolas Jousserand  - 25. Aurélien Daumain (à 15 tours).


Le film de la course...

C'est un week-end qui commence très mal pour certains, un énorme orage ayant éclaté dans la nuit du vendredi au samedi, accompagné d'une mini tornade qui a dévasté une partie du parc pilotes. Certains barnums, pourtant très solides, n'y ont pas résisté...

Le samedi matin, quelques engins de terrassement sont mis à contribution pour évacuer la boue dans les couloirs de circulation du paddock, puis commencent les essais libres et chronométrés dans l'après-midi.

Là encore, pas de bol pour certains, une grosse averse s'invite dans les dernières séries. Parmi les malchanceux, on trouve notamment Valentin Cordebar, Nicolas Jousserand, Cyrille Guillemain, David Bette, Anthony Regnault et même le champion en titre, Laurent Hèmeray, qui se trouve crédité du 58ème temps ! Plus chanceux, Jérémie Buquet signe le meilleur temps devant Cédric Gautier et Benoît Philippon.

Les premières manches de qualification sont lancées plus tard dans la soirée, cette fois sous un beau soleil. Benoît Philippon, Julien Réty, Cédric Gautier et Yoann Cormery remportent leur série sans être inquiétés, tandis que Stephan Devoulon et Aurélien Daumain auront plus de mal pour leur victoire, le premier sous la menace constante de Jérémie Buquet et le second talonné par l'ancien champion de France Hervé Boulanger, qui n'a rien perdu de son coup de volant.

Après une nuit plus calme que la précédente (je veux parler de la météo, pas de la soirée festive !) le temps est toujours au beau fixe pour les quarts de finale. Dans le groupe A, Julien Réty domine son sujet du départ à l'arrivée, alors que Stephan Devoulon, parti dans son sillage, doit laisser passer Benoît Philippon pour la deuxième place. Dans l'autre groupe, c'est Yoann Cormery qui prend le meilleur départ, mais à trois tours de l'arrivée il doit laisser passer Aurélien Daumain et Laurent Hèmeray.

Sous un soleil de plomb, les manches de rattrapage du début d'après-midi donnent lieu à de beaux spectacles. C'est le cas dans la première série, où les trois premiers se sont livrés à une belle passe d'armes, à savoir Cyrille Guillemain, Valentin Cordebar et Sébastien Lagorce, qui terminent dans cet ordre. C'est aussi le cas dans la dernière manche remportée par Matthieu Cruchet avec quatre furieux sur ses talons du début à la fin. Entre temps, Jean-Guillaume Provot et Guillaume Talland ont eu beaucoup de mal à sauver leur qualification face au pilote local Jonathan Jahant.

Impérial, Julien Réty remporte ensuite la demi-finale du groupe A devant Benoît Philippon, manche au cours de laquelle on ne déplorera pas moins de sept abandons ! Dans l'autre groupe, qui ne comptera que cinq abandons (!), c'est Laurent Hèmeray qui reprend l'avantage et se retrouvera ainsi aux côtés de Julien Réty en première ligne du départ de la finale.

La pluie s'invite malheureusement à nouveau pour cette finale, arrêtée rapidement par un drapeau rouge car suite à un incident au premier virage, la voiture d'Aurélien Daumain est bloquée en pleine trajectoire. Au moment de donner le deuxième départ, la pluie redouble d'intensité et la direction de course décide de réduire le nombre de tours à quinze au lieu de vingt.

Laurent Hèmeray prend le meilleur départ et tient la tête pendant une dizaine de tours, Julien Réty sur ses talons. Et là, sous les hurlements de son fan club, Julien réussit l'exploit et passe le champion de France pour remporter sa première victoire, victoire sans appel et très arrosée ! Cédric Gautier complète le podium, tandis que Stephan Devoulon, à la peine sous la pluie, ne termine qu'à la quatorzième place et cède sa place de leader du classement provisoire de la coupe de France à Laurent Hèmeray. Mais les scores sont serrés, les jeux sont loin d'être faits !
















______________________________________





C'est sous une pluie battante que Julien Réty double Laurent Hèmeray pour remporter sa première victoire.




Belle opération pour Cédric Gautier qui monte sur le podium, après un début de saison contrarié.





Jonathan Jahant résiste jusqu'au bout à la pression
de Virgil Lorcery pour remporter la consolante.




Première course et donc découverte du 2 CV cross
pour Victorien Toulme.




Jean-Guillaume Provot fait partie des pilotes qui ont fait le spectacle lors des deuxièmes séries de qualification.




Très en forme, Tanis Diana avait le ticket d'entrée pour
la finale à sa portée avant d'être contraint à l'abandon...









Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page