. Menus déroulants



































































































Pont de Ruan (Indre et Loire) - 19 et 20 juillet 1975

C'est par un très beau temps et devant un nombre record de spectateurs (sept mille) que 167 pilotes dont quatre femmes prennent part à cette cinquième manche française du championnat 1975.

Beaucoup de casse et d'incidents mécaniques, mais à l'arrivée encore une victoire de Bruno Franco !


Résultats :

FINALE 1ère catégorie : 1. Patrick Lapie - 2. Rémy Cordebar - 3. Henri Relet - 4. Jean-Michel Fouquet - 5. Didier Cacouault - 6. Roger Chèvreton - 7. Michel Esclarmonde - 8. Pierre Girardot - 9. Jean-Pierre Sabatier - 10. Christian Desnée - 11. Gérard Glénadel - 12. Jacky Beaubras...

FINALE 2ème catégorie : 1. Bruno Franco - 2. Jean Ballereau - 3. Daniel Petit - 4. Pierre Montieux - 5. Jean-Paul Lemaire - 6. Michel Joly - 7. Jean-Claude Mouret - 8. Bernard Vaison - 9. Claude Pinaudeau - 10. Jean Roussilon - 11. Vincent Ventelou - 12. Georges Popineau...

FINALE CATEGORIES CONFONDUES : ?

SUPER FINALE :1. Bruno Franco - 2. Claude Pinaudeau - 3. Michel Blanc - 4. Antonio Franco - 5. Bernard Vasson - 6. Philippe Pétré - 7. Dominique Martin-Dumagny - 8. Daniel Lespinas - 9. Patrick Lapie - 10. Jean-Michel Fouquet - 11. Didier Cacouault - 12. Michel Esclarmonde - 13. Henri Relet - 14. Daniel Petit - 15. Rémy Cordebar - 16. Gérard Glénadel - 17. Jacky Beaubras - 18. Jean-Paul Lemaire.


Le film de la course...

Inchangé depuis l'année précédente, le circuit de la Croix Billette est difficile et éprouvant. Plus qu'ailleurs, le poste à soudure des services techniques de Citroën fonctionne sans interruption.

En effet, la casse est importante et à la fin du week-end on ne compte plus les bris de direction, de suspension, de cardans et autres incidents techniques.

Les pneumatiques jouent également les troubles-fête, allant jusqu'à infliger quatre crevaisons par course ! Jamais circuit de 2CV cross n'a enregistré une telle hécatombe.

Globalement épargnée par Dame Malchance, l'écurie du Creusot se taille encore la part du lion : les frères Franco et Michel Blanc, tous trois sur 2CV 602 cm3, remportent pratiquement toutes les manches auxquelles ils participent.

Ces trois pilotes réalisent même un joli triplé dans la finale "toutes catégories confondues" du samedi (Bruno et Antonio Franco suivis de Michel Blanc). Auparavant, Bruno avait également remporté la finale des 602 cm3, tandis que celle des 435 cm3 revanait à Patrick Lapie.

On prend les mêmes et on recommence le dimanche, Patrick Lapie dominant la première catégorie devant Rémy Cordebar et Bruno Franco devançant Jean Ballereau dans l'autre catégorie.

Lors de la super finale, Bruno Franco prend le commandement dès le premier virage pour ne plus le quitter, poursuivi par son frère Antonio, Claude Pinaudeau et Michel Blanc.

Bruno prend rapidement une avance confortable, mais Antonio a du mal à contenir les assauts de ses deux poursuivants. A mi-course, retardé par des incidents mécaniques, il doit laisser passer la voiture de Claude Pinaudeau, puis celle de son camarade de club Michel Blanc dans le dernier tour.

Les meilleurs en 435 cm3 dans cette super finale sont Daniel Lespinas et Patrick Lapie (respectivement huitième et neuvième).

Au classement provisoire du trophée international, pour lequel il est tenu compte des quatre meilleurs résultats dont un à l'étranger, c'est Jean-Luc Arnaud qui tient la tête avec 109 points. Il précède Rémy Cordebar (106 pts) et Christian Komaniecki (105 pts).

Deux lauréats d'un concours de la Nouvelle République se sont vu confier une 2 CV cross à l'occasion de l'épreuve de Pont de Ruan. Il s'agit de Francine Fouquet (épouse de Jean-Michel, le champion en titre) et de René de Bellefond.

Si Francine a été victime d'ennuis mécaniques répétés, René a terminé toutes ses courses et, heureux de l'expérience, a décidé d'acheter une 2CV de cross pour poursuivre l'aventure...

Comprendre comment étaient faits les classements à l'époque.













______________________________________

Extrait du règlement de la saison 1975




Premier virage après le départ !





Spectaculaire figure, mais sans douleur...





Le champion de France Jean-Michel Fouquet.





La finale des 602 cm3.





Francine Fouquet au volant de la voiture du quotidien  "la Nouvelle République"















Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page