Menus déroulants
















































































Landivisiau (Finistère) - 5 et 6 juillet 1975

Tous les carrefours embouteillés, toutes les routes bloquées de Landernau à Morlaix et de Roscoff à Plougasnou par les voitures des 12 000 spectateurs bretons venus découvrir le 2CV cross.

Au final, nouvel exploit  des frères Franco qui trustent les deux premières places.


Résultats :

FINALE 1ère catégorie : 1. Rémy Cordebar - 2. Christian Komaniecki - 3. Philippe Poiraudeau...

FINALE 2ème catégorie : 1. Bruno Franco - 2. Antonio Franco...

FINALE CATEGORIES CONFONDUES : 1. Michel Blanc - 2. Jean-Patrick Claude - 3. Jean-Yves Gadal...

SUPER FINALE :1. Bruno Franco - 2. Antonio Franco - 3. Michel Blanc - 4. Christian Barrieu - 5. Jean-Claude Mouret - 6. Jean-Patrick Claude - 7. Rémy Cordebar - 8. Patrick Lapie - 9. Yves Heuzé - 10. Jean-Yves Gadal - 11. Georges Popineau - 12. Philippe Poiraudeau - 13. Serge Narcy - 14. Didier Cacouault - 15. Christian Komaniecki - 16. Christian Desnee - 17. Henri Relet - 18. Jean-Luc Arnaud - 19. Jean-Pierre Goujon.


Le film de la course...

Si les Bretons découvrent le 2CV cross, les pilotes découvrent l'Armorique à leur façon, sur le circuit de Crous-al-Leuriou,  l'hippodrome de Landivisiau, une piste très rapide de 970 mètres.

Surprise de famille, ce n'est pas Antonio Franco, pourtant deuxième en finale des 602 cm3 et de la super finale, qui remporte ce 2CV cross, mais son frère Bruno. Impérial, Bruno gagne toutes les courses auxquelles il participe tout au long du week-end !

Henri Girard, sûr et régulier comme à son habitude (quatrième et troisième lors des finales de sa catégorie, troisième en finale "toutes catégories confondues"), se voit frustré de ses efforts par un accrochage avec la voiture d'Antonio Franco lors de la super finale.

Ceci fait les affaires de Michel Blanc qui s'empare de la troisième place après avoir gagné la finale "toutes catégories" du dimanche, et celles de Christian Barrieu qui termine quatrième.

En 435 cm3, le combat fait rage entre Rémy Cordebar (troisième et premier lors des finales de la catégorie), Patrick Lapie (vainqueur d'une finale de la catégorie) et Christian Komaniecki (cinquième et deuxième de ces mêmes finales).

Ce combat a quelques fois été arbitré par Didier Cacouault, deuxième le samedi et par Philippe Poiraudeau, troisième le dimanche.

L'invité de Citroën, le chanteur et comédien Yves Heuzé, fait mieux que figurer puisque pour son troisième 2CV cross il termine neuvième de la super finale !

Yves précède le pilote des 24 heures du Mans, le Lorientais Jean-Yves Gadal, aujourd'hui spécialiste de voltige puisqu'il fait faire à sa 2CV un double looping avant de retomber sur ses roues et repartir comme si de rien n'était...

Au classement provisoire du trophée international, deux pilotes de 435 cm3 tiennent la tête ! Il s'agit des Français Jean-Luc Arnaud, avec 109 points et Christian Komaniecki, 116 points. Ces deux pilotes précèdent Henri Girard (104 pts) et l'Espagnol José Serra-Gimenez (102 pts).

Comprendre comment étaient faits les classements à l'époque.












______________________________________

Extrait du règlement de la saison 1975




Wanted : d'autres photos d'époque.





Wanted : d'autres photos d'époque.





Wanted : d'autres photos d'époque.






























Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page